Chauché patrimoine

Culture et tradition des chauchéens

Le menhir de Chauché

Classé dans : association — 20 mars, 2011 @ 18:05

LE Menhir du CHAMPS DE LA PIERRE (à Chauché)
menhir031.jpg
Vous abordez de nos jours, le sentier piétonnier qui longe la petite Maine par la route de la Rabatelière. Son point de départ est situé à droite à la sortie du village. En arrivant à cet endroit, vous ne pourrez pas manquer d’apercevoir le Menhir de Chauché, classé monument historique le 7 Février 1984.
Dans un des méandres de la Petite Maine, petite rivière qui longe l’agglomération de Chauché, le menhir est figé depuis la préhistoire.
menhir061.jpg
Nos lointains ancêtres ont placé ce mégalithe dans une petite prairie qui depuis porte le nom de « Champ de la Pierre ». De nos jours une association culturelle de la commune de Chauché à pris le nom de « Chant de la Pierre. » Mais l’orthographe est différente champ s’écrit avec un « t »
menhir091.jpg
Situé sur le versant Nord de la Petite Maine, ce menhir témoigne de la présence des hommes dès la préhistoire. Dans les champs environnants et de nombreux outils ont été trouvés à Chauché. Par exemple à l’Oiselière, une très belle pierre taillée et plusieurs pierres polies au Puytireau et à la Garnauderie. Certaines sont conservées au musée Dobrée à Nantes.
On dit que le menhir du champ de la pierre se baignerait dans la rivière de la petite Maine toute proche, au matin de la saint Jean et durant la nuit de Noël. Il parait qu’autrefois, les jeunes mariés venaient se frotter contre ses rugosités pour avoir des enfants.
Rabelais le rappelle dans son Gargantua. Ces monuments avaient des pouvoirs magiques. On y accomplissait des rites pour avoir un mari, un enfant …
menhir101.jpg
Je vais, sans doute, décevoir surement certains amateurs de bandes dessinées. Voila ce que j’ai lu dans un article sur Internet :
(Il faut se débarrasser d’une légende popularisée par la célèbre bande dessinée « Astérix le Gaulois ». Les menhirs ne sont pas l’œuvre des Gaulois, ni des Celtes. Dans les aventures d’Astérix et Obélix, Obélix exerce la profession de tailleur et livreur de menhirs : il est souvent représenté portant un menhir sur le dos. Cette activité est au centre du scénario de l’album Obélix et compagnie ; une allusion à l’aménagement d’un certain terrain à Carnac est également faite dans l’album Astérix en Hispanie. On notera l’anachronisme plaisant : la plupart des menhirs, y compris les alignements de Carnac, ont bien entendu été érigés plusieurs millénaires avant l’époque des aventures de ces intrépides Gaulois (autour de 50 av. J.-C.).
Les théories les plus farfelues ont été émises concernant dolmens et menhirs. Pendant longtemps les gens ont cru qu’ils avaient été édifiés par des êtres surnaturels d’où les noms comme Pierre-des-Fées ou Roche-aux-fées.
menhir081.jpg
L’Eglise ne vit jamais d’un très bon œil ces pratiques païennes. Elle fut d’ailleurs à l’origine de beaucoup de destruction. Faute de pouvoir éliminer tous les sites, elle fit sculpter des croix sur les menhirs et fit construire des chapelles au-dessus des tumulus. Ce n’est pas le cas pour le menhir de Chauché.
Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours entendu dire que ce gros rocher avait donné son nom à ce quartier de Chauché, situé au Nord-Est du village que l’on appelle la Roche (rue de la Roche)
Situé dans ce joli décor au bord de la rivière, curieusement près du cimetière, le monument de nos lointains ancêtres inconnus, voit défiler très souvent nos jeunes champions de VTT chauchéens qui respectent sur leurs vélos, le calme de ce lieu choisi par nos très lointains ancêtres.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Association B et Ph LAFAY- ... |
azerti |
Les petits bonheurs du GEM |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Site du club de badminton d...
| ...:: Saint-Claude ::...
| Familles Rurales